Actualité

 


Le quotidien "La Dépêche de Constantine" a été pendant des années le journal incontournable de Constantine.


Mon principal souvenir de "La Dépêche" reste les aventures du professeur Nimbus !

• •

• •

En avril 2001, un de mes correspondant au retour d'une semaine à Constantine, m'a fait parvenir le courrier suivant :


« Constantine est bien vivante aujourd'hui,
Constantine n'est pas un mythe du passé,
l'énergie de la ville est toujours là ; (Le Malouf / L'Histoire / Les Ponts / La vieille Ville/ L'influence Judéo Arabe et Andalouse)
Les marchés dégorgent de fruits et de légumes,
j'ai découvert les nouveaux talents du Malouf actuel et c'est sublime (les noms sont : Hakim Bouaziz / Toufik Touati et Segni qui d'ailleurs venait en concert à Lyon avec Salim Fergani cette semaine).
J'ai mangé chez une famille constantinoise à bellevue de la bonne cuisine typique des plats locaux.
Le consulat français d'Annaba (Bône) vient de réouvrir.
Le Centre Culturel Français et en cours d'ouverture. (Il est en travaux : peinture et jardinage) [...] »

Ce message m'a donné envie de savoir ce qui se passe aujourd'hui dans "la ville des ponts".

Si vous aussi avez envie de connaître l'actualité quotidienne de Constantine, voici quelques sites des principaux journaux algériens francophones :

Ce site propose une "compilation" des articles consacrés à Constantine dans la presse algérienne.

El Acil
Un journal consacré à Constantine et à l'Est algérien


Un bimensuel entièrement consacré à Constantine

El Moudjahid El Watan
L'expression La Tribune
 Le quotidien d'Oran
Presque chaque jour un ou plusieurs articles
sur Constantine dans la rubrique "Est"
Le Soir d'Algérie Liberté Algérie
Avec chaque jour le dessin de Dilem

Le portail de la presse algérienne

Un autre portail vers la presse algérienne

J'ai également réuni un certain nombre d'articles et de photos concernant le problème spécifique des glissements de terrain.

Depuis le début de 2004 j'ai malheureusement arrêté de recenser les articles concernant Constantine, car le temps me manque. Je suis sûr que chacun pourra faire sa propre sélection en allant consulter les journaux locaux.